FAQ

          

Comment effectuer les connections sur chantier?

Les connections entre les conducteurs principaux et le système principal de l’installation HVAc sont réalisées par le personnel représentant KERKSTOEL 2000+. Ceci permet de garantir le résultat final et d’éviter toute discussion ultérieure.

Que faire en cas de conduite endommagée ou percée par mégarde?

Les conduites sont positionnées à 6cm de la face inférieure (plafond). Si on respecte la profondeur de forage (4cm), il n’y aucun risque. De plus, les conduites sont positionnées selon un schéma connu. Les emplacements de forage peuvent être signalés par la présence de petits blocs de béton cellulaire. Toutefois, si une conduite était endommagée, il convient de détecter l’endroit précis de la fuite, de dégager le béton sur 30 cm afin de remplacer le morceau endommagé.

Que faire si une prédalle est fissurée ou endommagée?

La prédalle endommagée sera remplacée par une prédalle identique. Si le chantier n’en dispose pas, quelques jours sont nécessaires pour en fabriquer une nouvelle.

Comment est assuré le suivi de la qualité?

Il existe deux types de test :

Seules, les prédalles satisfaisant aux critères de qualité quittent l’usine.

Est-il possible d’avoir une température différente dans des locaux contigus?

Il est effectivement possible de moduler la température en fonction des espaces. La conception du bâtiment et la disposition des locaux sont bien entendu déterminantes. Habituellement, on considère que la différence de température entre deux locaux voisins ne peut dépasser 8°. La disposition des locaux en fonction de leurs besoins énergétiques est importante. L’emploi de plusieurs circuits de distribution de l’énergie distincts permet de chauffer un local et de refroidir un autre. La température peut être régulée très finement au départ de l’unité de production d’énergie, soit a priori sur base des températures de départ et de retour, soit a postériori en intervenant sur le débit dans l’installation. Il est ainsi possible de réguler séparément la température de chaque zone.
La post régulation peut être assurée par le contrôle du débit du fluide calorifique et/ou le débit d’air dans le système de ventilation. Une unité VMC performante peut rendre améliorer l’efficacité de la régulation. Il est possible de préchauffer l’air circulant de manière à atteindre plus rapidement la température de confort.

Comment gérer les brusques variations de température?

Il existe sur le web de nombreuses applications qui affichent les prévisions météorologiques. Il est parfaitement possible de coupler le système de régulation aux prévisions météos. De cette façon, l’unité de régulation peut anticiper et adapter de manière proactive l’unité de production d’énergie. En cas d’imprévu, il est encore possible de modifier la température de 1° (à la hausse ou à la baisse), ce qui a un impact de 15 à 20 % sur la puissance délivrée. Ceci doit être suffisant. Il est donc parfaitement possible de garantir un climat constant toute l’année.